Messe dominicales:
Samedi après midi: 17h00
(Après Pâques, le 7 avril, 2018)
Dimanche: 10h00
Messes sur semaine:
Lundi, mardi et jeudi: 8h00

Un petit mot sur la messe:

 

  1. Introduction:                                                                                                                     

 

Nous participons souvent à la messe et il nous arrive d’oublier pourquoi nous disons telle ou telle parole, pourquoi nous posons tel ou tel geste. Il nous arrive même de croire que tout n’est que répétition d’une fois à l’autre. Mais la messe est riche de sens, riche d’histoire. Je vous propose de prendre le temps de lire cette chronique qui vous proposera des réponses à des questions qui vous viennent sans doute à l’esprit ou encore qu’on vous pose à l’occasion sans que vous ne sachiez trop que répondre. La structure de la messe telle que nous la connaissons date des environs de l’an 150 de notre ère. Il est évident que si les apôtres et les premiers chrétiens revenaient parmi nous, ils ne s’y reconnaîtraient pas tellement.  Comment en sommes-nous venus à célébrer comme nous le faisons aujourd’hui?  Sur quoi nous sommes-nous basés pour structurer nos rencontres? D’où viennent les gestes que nous posons?  Avons-nous tout inventé au fil des ans? Voilà quelques-unes des questions auxquelles je tenterai de répondre dans les semaines à venir. Source principale est le texte de Lucien Deiss: La messe/ sa célébration expliquée publié chez Desclée  de Brouwer, 1990.

 

    2.C’est en voulant respecter le « Faites ceci en mémoire de moi » que nous avons commencé à célébrer la messe, mais Jésus, lui, sur quoi s'est-il base?

 Sur ce qu’il connaissait: les Écritures. La structure de la messe, en effet, prend sa source dans l’Ancien Testament au livre de l'Exode    (   24, 3-11) tout de suite après la sortie d’Égypte, Moïse reçoit de Dieu l’ordre de se rendre à la montagne avec son frère Aaron,   avec   Nadav et Navihou ainsi que 70 des Anciens d’Israël.  Après avoir entendu la lecture    des commandements reçus de Dieu, ils offrirent un sacrifice, mangèrent et burent en  rendant grâce.  Nous avons là les quatre parties de la messe que nous célébrons:   Rassemblement- Liturgie de la Parole- Liturgie eucharistique- Communion.  Notre  action s’inscrit donc dans une longue tradition. C’est toute une richesse qui nous a été léguée!

 

 

3.Les apôtres trouvaient normal ce qui s’est passé le soir de la Cène?

Le sang de l’agneau immolé était pour Moïse et les siens le signe de l’Alliance que Dieu avait conclue avec eux. Chaque année au temps de la Pâque, les juifs refaisaient le même  geste.  Chaque fois, ils se rappelaient les merveilles du Seigneur.  Ils rendaient présente une action qui s’était déroulée dans le passé.  Ils le font encore aujourd’hui. Donc, quand Jésus a voulu célébrer la Pâque avec ses disciples, cela ne les a pas surpris.  C’était bien ancré dans leurs coutumes. Par contre Jésus est venu donner un nouveau sens à ce rassemblement.  Nous n’avons plus à immoler d’animaux. C’est le don même de la personne de Jésus qui devient la nouvelle Alliance, le sacrifice parfait. Et nous sommes aussi appelés à faire don de notre vie, à nous faire serviteurs et servantes de Dieu parmi nos frères et sœurs.( à suivre )

Paroisse Nativité De la B.V.M.

Tel.: 613-932-7505

Téléc.: 613-932-2123

Courriel: paroissenativite@gmail.com

site web:www.laparoissenativite

220, chemin Montréal,

Cornwall, On

K6H 1B4

  • Grey Instagram Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Facebook Icon